L’immigration a un effet très bénéfique sur l’économie de la Belgique!

Dernière mise à jour : 28 juin

L’immigration a un effet très bénéfique sur l’économie de la Belgique.


En 2020, la Banque Nationale de Belgique (BNB) a publié une étude sur l’impact économique de l’immigration et en a conclu que le PIB grimpe de 3,5% grâce à l’immigration.


La BNB estime cependant que :


"(...) La Belgique compte parmi les plus mauvais élèves de l’UE sur le plan de l’intégration des immigrés sur le marché du travail.


En 2019, 61 % d’entre eux étaient en emploi, soit près de 12 points de pourcentage de moins que pour les natifs. Les caractéristiques personnelles n’expliquent que 18 % de cet écart. La deuxième génération présente une intégration au marché du travail plus favorable et une grande partie de l’écart par rapport aux natifs peut être expliquée (46 %), les opportunités en matière d’éducation semblant constituer leur principal désavantage. Le canal de migration n’est pas sans incidence sur les perspectives sur le marché du travail.


Les personnes qui immigrent dans le cadre du regroupement familial ou de la protection internationale ont 30 points de pourcentage de chance en moins que les travailleurs migrants de trouver un emploi.


L’acquisition de la nationalité, la reconnaissance des diplômes et des compétences, la maîtrise de la (des) langue(s) du pays d’accueil et la discrimination sont autant de facteurs qui influencent nettement l’intégration des immigrés. Les mauvais résultats obtenus par la Belgique dans ce domaine s’expliquent non seulement par le niveau d’éducation des immigrés mais aussi par les rigidités caractérisant le marché du travail belge, sans compter le fait que peu de politiques mises en place sont conçues spécifiquement pour aider les immigrés à trouver un emploi.


Un modèle théorique, calibré pour la Belgique, montre que sur les cinq dernières années, les flux migratoires ont exercé une incidence positive sur le PIB, le faisant grimper de 3,5 %. L’effet est positif tant pour les flux d’immigrés d’origine européenne que pour ceux d’origine extra-européenne, avec un accroissement de 2 % pour les premiers et de 1,5 % pour les seconds. Par ailleurs, aucun effet néfaste de l’immigration n’a été constaté pour les natifs en ce qui concerne les salaires, le chômage, la participation, le revenu net ou encore le bien-être. (...)"


Conclusion:


L'immigration a un effet très positif sur l'économie Belge et la Belgique a comprsi qu'il était très important de mettre en oeuvre des politiques favorables à l'accueil des étrangers en Belgique!


Voir le rapport complet de la BNB en cliquant ici

Cliquez ici pour Prendre rendez-vous avec le cabinet LEXPAT



46 vues0 commentaire